Laisser l’énergie circuler !

Les enseignements de l’Arbre de vie indiquent que les troubles, les blocages et les maladies proviennent d’une énergie qui ne circule pas suffisamment. Nous traversons des moments caractéristiques de ce phénomène ces derniers mois.

Après la « pandémie », les émeutes…Et quoi d’autre ensuite? On pourrait se poser la question. Des tas de médium, canal, etc…ont bien évidemment une opinion sur la question…Ou plutôt une vision des probabilités du moment. Et les probabilités, comme la Vie, çà bouge tout le temps!

Au tout début du confinement, j’ai évoqué le fait que le « vilain virus » pourrait être une représentation symbolique des excès de l’humanité…A l’époque (j’ai l’impression qu’1 an s’est écoulé…sauf que non, en fait), j’aimais cette idée car elle m’aidait à prendre du recul sur l’actualité. Depuis, nous sommes passés par une véritable « orgie » d’infos/intox diverses et variées et avons (je l’espère) appris que les « appats-rences » les plus lisses et officielles ne sont pas forcément les plus bienveillantes au final.

Nous avons aussi été plongés malgré nous dans une introspection majeure qui a fait de nous des êtres renouvelés. Que nous le voulions ou non, nous ne sommes ni tout à fait pareils, ni tout à fait différents, à présent. Les lignes ont bougé. La Vie a fait son oeuvre. L’Univers en a profité pour nous montrer ce que pourrait être une vie débarrassée de nos chaines. Nous voilà rendu(e)s dans un « entre deux » qu’il va falloir gérer jusqu’à ce que la prochaine grille de lecture apparaisse. C’est dans ce moment particulier que la connexion à soi est la plus fondamentale…Pour discerner ce qui se cache véritablement derrière les masques.

Et si entrer dans l’âge d’or du Verseau nécessitait simplement de laisser l’énergie s’exprimer comme elle en a besoin?

L’énergie de vie circule quoiqu’il arrive

Tout comme l’eau, l’énergie de Vie ne s’arrête jamais de circuler. Au pire, elle change de forme, mais elle ne meurt jamais. Il est fascinant de voir les chemins que l’Eau peut prendre pour continuer sa course quoiqu’il arrive. Arlette Schneider , dans son livre « Les Miracles de l’Eau » , décrit très bien la « logique » suivie par l’eau pour son trajet. En résumé, elle n’est jamais aussi à l’aise qu’à l’ombre, là où elle est sûre que le Soleil ne viendra pas l’assécher.

Transposons maintenant cette métaphore à l’humain! Assimilons l’Eau avec l’énergie de Vie et le Soleil (élément Feu en médecine chinoise) avec nos émotions. L’énergie de Vie préfère donc agir dans l’ombre, au calme, à l’abri des regards pour éviter l’impact de nos émotions sur sa circulation. Ce seraient donc nos émotions qui mettraient des écluses là où le flot de Vie était libre à la base. En d’autres termes, c’est nous mettons des barrages à la circulation de la Vie en nous par peur, colère, contrariété, jugement, etc…

Nous sommes des « empêcheurs(ses) de circuler  » pour notre énergie vitale. Et pourtant, elle s’adapte, elle continue, coûte que coûte, à nous soutenir. Le professeur Kayath décrit très bien à quel point le développement de tumeurs, puis de cancer, est la réponse (à priori étrange) de notre énergie vitale pour alerter sur les malaises et maintenir la Vie quoiqu’il arrive. Une tumeur n’est autre qu’un excès de cellules, donc un excès de manifestation de Vie pour répondre à un déséquilibre.

Quelques forme(s) prises par une énergie de Vie bloquée

Alors revenons à nos moutons! Durant ce confinement, notre énergie vitale n’a pas pu être utilisée pour FAIRE comme d’habitude. En revanche, à l’instar des rivières de montagnes elle s’est ingéniée à trouver des chemins à travers nous pour continuer sa route. Elle nous a aidé à ETRE d’avantage. Et l’Univers, quant à lui, nous a donné du temps pour explorer cela.

Car même si ce confinement est le fait d’Etres plutôt tournés vers l’ombre, à leur manière, ils ont aidé à faire croître plus de lumière en nous. Peut-être n’est-ce pas encore évident pour nous tous aujourd’hui? Mais viendra le temps où nous nous retournerons sur ce premier choc en nous disant qu’il a finalement permis des changements que n’aurions pu mettre en place autrement. Ou très difficilement. Evidemment, je ne cherche pas à féliciter les agissements de ceux qui nous briment…Mais à montrer que de l’ombre peut toujours jaillir la lumière!

L’énergie de Vie bloquée peut créer des chocs, des chaos, etc…pour se faire entendre. Leur intensité va crescendo jusqu’à ce que nous ne puissions plus faire semblant de ne pas les entendre. Alors peut-être pouvons-nous regarder cette « pandémie » et ces nouvelles émeutes comme des appels de la Vie à bouger, à lâcher prise, à défaire les nœuds, etc… que l’humanité à consenti à mettre en place au fil du temps?

Les étapes du deuil à la guérison : la résilience

Du coup, j’en reviens à ma chère résilience! Ce premier choc lui a donné tout son sens. Il va y en avoir d’autres, des chocs, ne serait-ce qu’au niveau climatique. Nous sommes de plus en plus nombreux à en avoir conscience maintenant. A titre d’exemple, des scientifiques font état d’un basculement prochain des pôles magnétiques de la Terre…

Et même si notre peur du changement climatique a également été exploitée par les mêmes êtres qui ont provoqué ce « chaos épidémique », apprendre à vivre plus sainement, en harmonie avec son environnement, et avec la Nature, ne devrait pas être une question ou un luxe, mais du bon sens, tout simplement!

Certes, ce sont les propos des médias de la propagande qui ont contribué à créer la réalité que nous vivons actuellement. Mais ce sont nos peurs, nos colères, nos frustrations et nos jugements qui leur ont donné suffisamment de prise pour s’accrocher. Nous devons prendre cette responsabilité maintenant. Nous devons faire cela puis lâcher prise, et nous dire que nous avons appris de nos expériences passées pour en créer de nouvelles, plus en ligne avec nos véritables désirs.

Apprécier le mouvement plutôt que les blocages de l’énergie de Vie

Il y a toujours plein de manières de regarder la même chose. C’est ce qui fait que l’un aura aimé le film au cinéma, et l’autre pas. Il y a autant de visions de la réalité que d’individus. Mais l’énergie de Vie qui nous anime tous/toutes est la même. Elle vient de la même source. Essayons de nous en souvenir.

Dans le symbole du YIN et du YANG, chaque force est présente en permanence. En d’autre termes, il y a toujours un peu de YANG dans le YIN et inversement. L’ombre et la lumière sont tous les deux nécessaires pour que le Vie se crée. En revanche, il les faut dans la juste quantité, c’est à dire en équilibre pour que l’écoulement fluide soit possible.

Dans la métaphore de l’Arbre de Vie, Annick de Souzenelle, explique que c’est lorsqu’un des récipients est plein et ne peut s’écouler que la douleur et la maladie arrive. Nous pourrions le traduire ainsi : l’énergie de Vie est faite pour circuler, et non être gardée ou stockée jalousement.

Peut-être qu’en ce moment, nous expérimentons des chaos qui vont permettre aux récipients pleins de se vider un peu. Et puis, peut-être qu’ensuite, une fois les équilibres rétablis, nous pourrons enfin expérimenter la Vie, l’Abondance, l’Amour et la Joie tels que l’Univers les souhaitent à nous, ses enfants, depuis l’origine. Enfin, peut-être qu’il est temps de considérer les événements actuels comme des manifestations de la Vie qui tente de continuer sa course, plutôt que des blocages ou des maladies à éradiquer.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tempus at leo. venenatis, ut vel, efficitur.