L’art de manifester l’abondance.

A l’instar de ces champignons, l’abondance matérielle et/ou affective requiert un certains nombre de facteurs incontournables pour se manifester…

photo: cocoparisienne (pixabay)

Difficile de croire que la vie peut être merveilleuse en ces temps troublés! Et pourtant l’abondance est toujours là. Ce qui manque, c’est notre disponibilité pour la manifester. Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire? Non, ce n’est pas un énième article à « lunettes roses » qui refuse de voir la réalité en face!

En fait, comme beaucoup, je galère parfois à voir l’abondance se manifester dans ma vie. Etre convaincue que tout est toujours juste aide grandement à atteindre cet « état de grâce ». Mais cela n’est pas toujours suffisant. Alors cette semaine j’ai voulu comprendre pourquoi parfois çà fonctionne et parfois pas!

« Le besoin derrière le besoin »

Quand nous achetons un perceuse, nous ne le faisons pas pour avoir la dernière technologie à la mode. Nous le faisons avant tout pour faire des trous, dans toutes sortes de matériaux. Acheter la perceuse est en fait un moyen, ou une solution possible dans ce cas, mais faire des trous est le réel besoin. Après tout, je peux aussi emprunter un perceuse et non l’acheter, je en louer une, je choisir un poinçon à la place…Bref, tu l’auras compris c’est en fonction du type de trou que je veux faire que je vais identifier ce qui est selon moi le meilleur moyen de l’obtenir.

Seulement voilà, même si internet nous aide grandement dans l’accès aux différentes possibilités pour répondre à notre besoin, nous n’avons pas souvent une vision exhaustive et surtout juste de ce qu’il nous faudrait vraiment. Cela requiert une connaissance et un recul dont personne ne dispose. Par conséquent, nous tombons assez rapidement dans le domaine des réponses toutes faites aux besoins créés de toute pièce.

L’Univers nous connait mieux que nous même. Une partie de nous, notre inconscient assisté de notre égo (si-si) l’informe de ce que nous souhaitons expérimenter. En retour, l’Univers manifeste la réalité correspondante à notre véritable intention (celle du cœur en l’occurrence). A condition de formuler correctement le besoin et non notre idée du moyen.

La formulation « Univers-compatible » de nos besoins

Un principe qui commence à être bien connu parmi les êtres en cours d’éveil est la nécessité de formuler son besoin au présent, à la première personne, de manière positive, comme s’il était déjà réalisé. Le livre « Choisir la Joie » de Sanaya Roman est riche d’explications sur tous les phénomènes qui sont activés par la formulation juste de nos besoins.

Prenons un exemple d’objectif inefficace: Je veux arrêter de fumer. Dans ce cas, l’énergie est positionnée sur le mot « fumer » et non sur l’action de stopper. Par conséquent, comme la personne fume déjà, pour l’Univers cela revient à dire que la personne souhaite continuer à fumer.

Une meilleure formulation serait : Je respire librement! L’intention est alors posée sur le besoin véritable qui est de retrouver sa capacité à respirer normalement, c’est-à-dire sans l’inhalation de tabac.

Cet exercice peut être fait pour tous les besoins dans tous les registres. Il est vrai que cela nous demande de fonctionner à l’envers de ce que nous avons l’habitude de faire. Mais si notre mode opératoire actuel était réellement efficace, nous ne serions pas en train de lire cet article pour tenter de trouver une autre solution!

Reprendre notre souveraineté

L’avantage de ce type d’exercice c’est qu’il fonctionne pour tout dans l’existence. L’Univers réagit à chacune de nos intentions, dans la forme où elle est posée. Par conséquent, que nous l’acceptions ou non, nous portons l’entière responsabilité de ce qui nous arrive, ou pas.

Nous créons notre vie à chaque instant. Etre attentif à la manière dont nous posons nos objectifs et intentions est fondamental et c’est le premier pas vers un réel mieux être. Il s’agit tout simplement de reprendre notre souveraineté, les rennes de nos vies pour décider pleinement ce que nous souhaitons pour nous-mêmes.

La situation actuelle nous montre bien ce que donne à l’extrême un pays qui remet son autorité dans les mains de quelques êtres pas toujours très lumineux, ni bien intentionnés!

Il est donc plus que temps de nous poser les bonnes questions. Il est urgent à présent de réfléchir à nos véritables besoins et non moyens d’y parvenir. Nous n’avons pas besoin d’un état qui nous donne ce que nous voulons. En revanche, nous avons besoin d’une société qui soit en mesure de nous fournir ce dont nous avons besoin.

Nous n’avons jamais été seuls dans tout çà…

La pyramide de Maslow est une des représentation des besoins de l’être humain. Elle a le mérite d’être simple à comprendre et synthétique. Prenons donc le temps de nous rappeler de ce qui est vraiment fondamental pour nous en termes de besoins et utilisons les temps que nos dirigeants s’apprêtent à nous donner pour identifier la meilleure manière de répondre à nos besoins.

L’univers est à nos portes. Il n’ a jamais été aussi proche et à l’écoute de nos moindres désirs. Il sait à quel point il est primordial pour la libération de ce Monde, que les êtres qui le composent soient libres et heureux (en tout cas le plus possible). Lorsque je regarde l’oppression qui nous est imposée depuis maintenant plus de 6 mois, je suis de plus en plus convaincue de des énergies bienveillantes sont forcément à l’oeuvre pour faire en sorte que l’humanité ne tombe pas dans le chaos.

Si la moitié de ce que nous avons vécu cette année s’était produite il y a ne serait-ce que 2 années de cela, nous aurions des guerres civiles partout sur le globe. Il est donc temps de faire notre part et d’œuvre chacun(e) à notre niveau pour dire haut et fort ce dont nous avons véritablement BESOIN! A tout(e)s celles/ceux qui penseront argent…continuez à vous questionner car l’argent est un moyen, certainement pas un besoin, ni une finalité!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elit. ipsum odio venenatis Aliquam porta. vel, Praesent