Un jour, en 2020, tu diras stop…

Ça y est la page 2019 est tournée. Ouf! Nous sommes encore tous étourdis du tourbillon que nous venons de traverser. Tu crois peut-être que tu es le/la seul(e) à en avoir bavé en fin d’année? Détrompe-toi! Chacun(e) a eu sa part de remises en questions profonde et de décisions cruciales à prendre. Et nous sommes encore nombreux à lécher nos plaies, sur fond de crise sociale, de menace de guerre et de crise économique.

A présent, vient le temps des galettes et des bonnes résolutions…Si tu as parcouru mes articles de fin d’année, tu en as peut-être sélectionné 2 ou 3 qui comptent vraiment pour toi. C’est cool et je suis sûre que ton cœur est déjà en marche pour te montrer la voie. Maintenant, j’ai envie de partager mes vœux 2020 pour l’humanité…Je voudrais dire aussi à quoi je propose de dire STOP!

NOTE: Au passage je remercie ma petite nièce, qui est fan de cette chanson, et qui a , sans le vouloir, inspiré cet article. Gros bisous à elle!

En 2020, écoutons notre petite voix

Un jour prochain, nous dirons STOP aux opinions des uns et des autres, aux « il faut », aux faux-semblants, à la parole bienveillante à tout prix. Nous écouterons avant-tout notre petite voix. Nous en avons tous une. Tous, sans exception! Certain(e)s pensent peut-être qu’il s’agit de celle des anges, des guides ou de leur défunts…Peut-être…ou peut-être qu’il n’en est rien. Avant d’aller une fois encore chercher de l’inspiration à l’extérieur de soi, il me semble primordial de nous mettre à notre propre écoute.

« On est jamais si bien servi que par soi-même »

Charles-Guillaume Etienne…

Alors, je te souhaite d’entendre, avant tout, ta petite voix, celle de ton cœur.

Comment savoir si c’est elle? C’est en observant ce qui se passe dans ton corps lorsqu’elle se manifeste. Lorsque quelque chose s’agite dans ta poitrine et que tu ressens un second souffle, une impulsion…alors c’est ton cœur qui se manifeste! Pas pour faire une crise cardiaque hein?! Mais quand tu éprouves instantanément de la joie à l’idée de faire ce qui t’a traversé l’esprit, c’est que tu viens de contacter ta petite voix.

Regarde maintenant la quantité d’énergie disponible en toi pour réaliser ce que tu veux faire! N’est-ce pas le jour et la nuit par rapport à ce qui est disponible quand il s’agit de remplir une obligation? Cette énergie est presque illimitée et gratuite. Par les temps qui courent c’est rare! Je te souhaite de rouler à l’énergie de ton cœur en toute circonstances.

En 2020, regardons aussi l’autre coté de la médaille

Un jour, bientôt, nous dirons STOP à la victimisation sans fin. Nous accepterons que l’Âme manifeste son désir de grandir quand tout semble aller mal. Quand tout va bien, quelle utilité aurions-nous à nous remettre en question? Apprenons à ressentir l’équilibre qui se rompt et à observer vers quoi tout cela nous mène. C’est quand nous résistons au mouvement que les choses deviennent désagréables. C’est nos désirs de certitudes qui nous rendent malheureux. Je te souhaite de lâcher prise et de suivre le courant.

Un jour nous dirons STOP à nos désirs de certitudes. Rappelons-nous que la vie, çà bouge tout le temps. Il ne peut pas y avoir de certitude dans ce contexte. Nous sommes bien satisfaits que les choses bougent et changent quand il s’agit de sortir « notre cul des ronces », comme on dit chez moi. Ne serait-ce pas parce qu’il y a un hiver, que nous apprécions d’autant plus le printemps et l’été? Je te souhaite d’accueillir les nouvelles expériences avec les yeux d’un enfant.

Il y a toujours 2 faces à une situation. Le Yin et le Yang sont bel et bien présents en tout être, toute chose et toute situation. En fait, les inconvénients ont aussi leurs avantages, et vice versa. Etre résilient, c’est avoir ce réflexe de regarder des 2 cotés de la médaille et de dénicher les opportunités plutôt qu’allonger la liste des complaintes et autres entraves. Je te souhaite de trouver la force et le discernement d’envisager les choses sous un angle constructif quoiqu’il arrive.

En 2020, soyons conscient(e)s de nos véritables envies

Un jour prochain, nous dirons STOP au « pillage » de notre libre arbitre. Nous commencerons à réfléchir par nous mêmes en tous temps et pour toute chose. Nous tournerons le dos aux listes de choix pré-établis destinées à nous faire tomber dans les entonnoirs de la consommation effrénée. Je te souhaite de trouver, en 2020, une idée, une inspiration qui t’est propre…Et de la mettre en oeuvre avec la même liberté que celle qui l’a créée!

Un jour nous dirons STOP au tapis roulant, au rouleau compresseur et au respirateur artificiel, pour enfin inspirer et expirer la vie, notre vie, à notre rythme et à pleins poumons. Il n’y a pas de petites victoires dans ce registre. Et s’il faut commencer par dire NON à tout et/ou arriver systématiquement 15 minutes en retard, eh bien soit! Je te souhaite de décrocher ta montre de ton poignet, et de vivre à l’heure de ton corps et de ton cœur.

Un jour prochain, nous dirons STOP à notre loyauté envers les convenances qui nous empêchent d’être et accepter qui nous sommes. Nous dirons à nos proches combien nous les aimons pendant qu’ils sont encore là. Nous les embrasserons, nous danserons, nous chanterons etc…autant qu’il nous plaira. Sans se soucier du « qu’en dira-t-on »! Je souhaite de faire des expressions spontanées de ton Amour de la Vie une priorité.

En 2020, croyons que cette l’illusion peut changer.

Un jour prochain, nous dirons STOP aux jugements de nous-mêmes et des autres. Nous accepterons que tout est juste…Si, si. Tout. Combien d’entre nous ont béni les « mauvaises passes » une fois traversées? Plus d’une fois j’ai entendu « au final, heureusement que j’ai vécu ceci ou cela…sinon, je serai encore en train de… ». Aucun d’entre nous n’a suffisamment de recul pour voir la finalité complète de tout ce qui arrive. C’est ce qui nous met dans l’émotion plus souvent qu’à notre tour. Ça et notre dressage de ce qui est bien et mal, beau et moche, vrai et faux…La dualité ne fait jamais si bien son oeuvre que dans les épreuves. Je te souhaite de te pardonner d’en faire trop par croyance que tu n’es pas assez.

Un jour prochain nous dirons STOP à l’illusion de la dualité. Dans un décor, choisi au meilleur pour nous-mêmes, nous nous autoriserons à être notre propre gamme de couleurs. Nous aurons compris que, ce qui nous fait mal, c’est de prendre ce Monde trop au sérieux . Nous saurons que ce qui nous fait souffrir, c’est de mesurer notre bonheur avec des unités de mesures obsolètes. En 2020, je te souhaite de voir au-delà de l’illusion et d’introduire toutes les nuances de couleurs entre le blanc et le noir dans ta vie..

Tous les jours, en 2020, vivons de franches rigolades!

Oui, ce sont des vœux un peu « gnan-gnan »! ET POURQUOI PAS, bordel?! En fait, si tu regardes bien, ça fait longtemps qu’on essaie le « pas gnan-gnan »…On voit bien où çà nous a mené(e)s. Maintenant, on rigole plus du tout, et on le sent bien passer aussi…Alors vivent les sentiers inexplorés plutôt que des voies pavées sans issue! Il me semble que l’urgence du moment c’est de RIRE, de JOUIR, de prendre le temps d’ETRE EN VIE. Alors, en 2020, je te souhaite de trouver la force d’être « gnan-gnan », « has-been », « relou » etc…, dès que l’envie t’en prend.

L’Univers adore le mot « Rigolade ». Nous croyons que nos guides sont des êtres parfaits et très sérieux…En effet, ce sont des êtres bien plus évolués que nous, mais pas de la manière dont nous l’imaginons. Ils sont toujours les premiers à faire des blagues. Certaines sont « pourries » (l’humour des guides est très particulier, plutôt proche de la langue des oiseaux) et d’autres sont excellentes (lorsqu’ils se mettent un peu plus à notre niveau). Dans les 2 cas, nous seulement ils ne fuient pas devant une bonne blague mais nous encouragent vraiment à nous prendre un peu moins au sérieux! En 2020, je te souhaite de te jeter sur la première opportunité de rigolade qui te passe devant le nez et toutes les suivantes aussi!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.